Le marchand de première phrases

Le marchand de phrasesPrix Jean Monnet de littérature européenne 2016

 

Situé dans un monde où les logiciels d’écriture pourraient très vite supplanter l’écrivain, le roman de Matéi Visniec est un plaidoyer pour la lecture et une critique acerbe de notre société qui n’a de temps que pour les commencements.
Un certain Guy Courtois en a d'ailleurs pris conscience et se propose de choisir pour les écrivains en mal d'inspiration – ce qui est le cas du narrateur et héros de cette histoire – la première phrase de leur livre, puisque le ...

plus important est de commencer. Entre les deux hommes s’engage alors une correspondance dans laquelle Guy Courtois révèle dans quelles conditions les plus fameuses “premières phrases” de la littérature mondiale virent le jour.
Dans ce roman foisonnant et baroque où abondent les personnages en quête d’auteur, où l’on déambule d’un passage parisien à la Maison des écrivains de Bucarest, l’humour féroce le dispute à l’érudition, pour la plus grande joie du lecteur.